La protection des conjoints survivants et de leurs enfants

Présidente Fondatrice de l’Association Veuvage Droits, Accompagnement et Perspectives (VEDAP) qui lutte pour la dignité des conjoints survivants et de leurs enfants, en Afrique et dans le monde.

 

En effet, Mariée à l’âge de 20 ans, je me sens directement concernée par les mauvais traitements que subissent les veuves au décès de leur époux, car pour moi, chaque femme mariée est une veuve en sursis.  J’ai donc décidé de m’engager dans la défense des Droits des conjoints survivants (veuves et veufs). Ne pas défendre la cause des conjoints survivants, c’est oublier que nous pouvons tous être confrontés à cette situation. Le VEDAP accompagne les familles durant le veuvage, défend les droits des conjoints survivants et soutien l’éducation de leurs enfants. Le VEDAP soutien notamment l’orphelinat « Enfants de Grâce » en République Centrafricaine.

Le VEDAP est la première association, qui regroupe aussi bien les conjoints survivants et ceux qui ne le sont pas pour traiter de ces questions de veuvage.

La situation des veuves dans le monde

–  250 millions de veuves dans le monde

–  Plus de 500 millions d’enfants de veuves vivent dans un environnement hostile

–  Plus 1,5 million de ces enfants meurent avant l’âge de 5 ans

–  1 millions de veuves vivent dans une extrême pauvreté

–  2 millions de veuves afghanes et 740 000 veuves irakiennes

–  La Chine est le pays qui compte le plus de veuves en 2010, soit 43 millions.

–  L’Inde vient au deuxième rang avec 42,4 millions de veuves.

–  Les États-Unis en comptent 13,6 millions,

–  L’Indonésie 9,4 ; le Japon 7,4 et la Russie 7,1

Elles subissent de nombreuses persécutions et discriminations

–       Accusées de sorcellerie,

–       Violées,

–       Contraintes d’épouser un autre membre de la famille du défunt – lévirat –

–       Déshéritées et chassées,

–       Un accès limité à la justice

Les enfants de ces veuves

–       Vivent dans un environnement hostile :

–   Victimes de violences et de maladies

–   Sont réduits à la servitude,

–   Privés d’éducation

–   Deviennent des cibles privilégiées des trafiquants d’êtres humains.

Le veuvage en Afrique

La situation des veuves sur le continent est similaire à celle des autres veuves dans le monde. Elles sont chassées de chez elles avec leurs enfants, privées des biens de leur époux décédé. Leur situation est souvent aggravée par la pandémie du VIH / SIDA et les conflits dans la région.

Il est difficile de connaitre le nombre exact de veuves sur le continent : les recensements ne sont pas fréquents, et quand ils se font les statistiques nationales sont rarement désagrégées par situation matrimoniale.

Partager :